Le cannabidiol (CBD) pour réduire l’inflammation chronique et l’anxiété?

21 février, 2019 ,

Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde présent dans la plante du cannabis. Récemment, il gagne en popularité. Il est vendu sous différentes formes incluant des huiles, gélules et infusions. On lui attribue de nombreuses vertus dont des propriétés relaxantes, anti-douleur et anti-inflammatoires. Est-ce le prochain produit miracle?

Le CBD, c’est quoi?

Le cannabidiol (CBD) est un des centaines de cannabinoïdes présent dans la plante du cannabis (marijuana), aussi appelé hemp en anglais. Il est le deuxième cannabinoïde le plus étudié après le THC (Tétrahydrocannabinol). À l’inverse du THC, le CBD ne semble pas causer de propriétés psychoactives donc n’aurait pas d’effet euphorisant.

Effets thérapeutiques du CBD

Le CBD possède de nombreuses applications thérapeutiques potentielles dont plusieurs sont en cours de recherche (cancers, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, etc.). La plus prometteuse est son utilisation dans le traitement de l’épilepsie. Toutefois, il est trop tôt pour confirmer la plupart des effets bénéfiques liés au CBD. Certaines études suggèrent que la consommation de CBD pourrait aider à diminuer l’anxiété ou réduire la douleur et l’inflammation mais les preuves scientifiques sont présentement insuffisantes pour le démontrer.

Effets sur l’anxiété

En se liant à des récepteurs spécifiques dans le corps, le CBD pourrait contribuer à réduire l’anxiété lors d’évènements isolés. Par exemple, dans une étude clinique récente, la prise de 300 mg de CBD a permis de réduire l’anxiété chez des sujets soumis à un défi de parler devant un public. Par contre, des doses plus faibles (150 mg) ou plus élevées (600 mg) n’ont eu aucun effet sur le niveau d’anxiété des participants. Ainsi, l’efficacité du CBD sur la réduction de l’anxiété lors d’un événement isolé semblerait largement dépendre de la quantité consommée. Cependant, l’utilisation chronique du CBD chez les humains n’a pas été étudiée davantage. Les preuves scientifiques actuelles suggèrent que l’usage du CBD a le potentiel d’aider à traiter les troubles d’anxiété chronique mais il n’y a pas suffisamment de données scientifiques disponibles à ce jour pour le recommander.

Effets sur la douleur et l’inflammation chronique

Beaucoup d’études se sont intéressées aux effets du cannabis sur la douleur chronique mais peu d’entre elles ont évalué l’effet isolé du CBD spécifiquement. Quelques études effectuées chez les rongeurs suggèrent que le CBD pourraient aider à réduire la douleur et l’inflammation chronique. Par contre, son effet chez les humais n’est pas connu. Bref, il demeure trop tôt pour recommander le CBD pour traiter l’inflammation et les douleurs chroniques.

La prise de CBD est-elle sans danger?

L’innocuité du CBD a été questionnée. Dans les études cliniques, des effets secondaires mineurs ont été rapportés suite à l’utilisation du CBD tels que de la fatigue, de la diarrhée et des variations du poids corporel et de l’appétit. Toutefois, le CBD peut interagir avec certains médicaments, donc il serait important de consulter son pharmacien avant de décider de prendre un supplément de CBD.

Un autre aspect à considérer est la posologie. Les études suggèrent que des quantités de CBD considérablement plus élevées que celles retrouvées dans la plupart des suppléments vendus sur le marché sont nécessaires pour obtenir les effets recherchés. De plus, le contenu des suppléments n’est pas bien régulé, faisant en sorte qu’il est difficile de connaître la dose de CBD réellement contenue dans un produit qu’on achète. Il est aussi possible que certains produits contiennent des contaminants. Bref, la vigilance est de mise!


Références

  • Iffland et Grotenhermen (2017) An Update on Safety and Side Effects of Cannabidiol: A Review of Clinical Data and Relevant Animal Studies. Cannabis Cannabinoid Res; 2(1): 139–154.
  • Linares et coll. (2019) Cannabidiol presents an inverted U-shaped dose-response curve in a simulated public speaking test. J Psychiatry; 41(1):9-14.
  • Blessing et coll. (2015) Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders. Neurotherapeutics;12(4):825-36.
The following two tabs change content below.

Auteur

Kathryn Adel

Kathryn Adel

Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’OPDQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale.

2 commentaires à “Le cannabidiol (CBD) pour réduire l’inflammation chronique et l’anxiété?”

mars 22, 2019 à 4:37 , Maryse dit:

J’utilise de l’huile de CBD depuis plus d’un an pour la gestion des douleurs liées à ma spondylarthrire ankylosant. Je le prend au besoin et n’ai jamais eu besoin de reprendre d’anti-inflammatoires qui me donnaient des effets secondaires importants. Mes prises de sang CRP non jamais été aussi belles. Vivement plus d’avancé car pour moi oui il est miraculeux!

Cinzia Cuneo

mars 22, 2019 à 5:00 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Maryse,
Merci de partager votre experience avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *